icon-large-itunesconnectJe vous propose dans cette vidéo, un exercice d’entraînement pour l’épreuve du Kihon Traditionnel, 1ère épreuve du passage de Grade de la ceinture noire de Karaté. Je vous conseil de vous préparer pour cette épreuve. Ici, je vous propose un Kihon qui vous demandera de travailler avec les hanches, de passer d’une position à une autre et de travailler sur différents niveaux dans le même enchaînement, un point sur les détails techniques importants de ce Kihon.

Thème vidéo : Exercice d’entraînement
Objectif : Kihon Traditionnel
Partie Spécifique : Enchaînement de techniques exécutées sur 3 allers et retour

 

Description de l’enchaînement :

  • 1er aller et retour
    • En sursaut avant, KIZAMI TSUKI JODAN, sur place GYAKU TSUKI CHUDAN
    • En sursaut arrière, JODAN AGE UKE bras avant, sur place GYAKU TSUKI CHUDAN
  • 2ème aller et retour
    • En avançant d’un pas :
      • UCHI UKE en KOKUTSU DACHI
      • GEDAN BARAÏ en KIBA DACHI
      • bras arrière HAÏTO JODAN
    • En reculant d’un pas :
      • SOTO UKE bras avant en FUDO DACHI
      • Sur place URAKEN UCHI bras avant en FUDO DACHI
      • Sur place frapper bras arrière HAÏTO JODAN en ZENKUTSU DACHI.
  • 3ème aller et retour
    • En avançant d’un pas,
      • MAE GERI jambe arrière poser devant
      • Sur place GYAKU TSUKI JODAN
      • Sur place KIZAMI TSUKI CHUDAN
    • En reculant d’un pas,
      • SHUTO UKE en KOKUTSU DACHI
      • Sur place JODAN AGE UKE en NEKKO ASHI DACHI
      • Sur place GYAKY TSUKI en ZENKUTSU DACHI

Détails techniques pour ce Kihon Traditionnel :

  • 1er aller et retour
    • En sursaut avant, KIZAMI TSUKI JODAN, sur place GYAKU TSUKI CHUDAN
      • > Je tire le Hikité à la hanche sur le Kizami, je passe la hanche sur le Gyaku
    • En sursaut arrière, JODAN AGE UKE bras avant, sur place GYAKU TSUKI CHUDAN
      • > Je prépare mon blocage Jodan Age Uke avant mon déplacement sursaut arrière (Synchro fin du déplacement fin du blocage), je passe la hanche sur le gyaku
  • 2ème aller et retour
    • En avançant d’un pas :
      • UCHI UKE en KOKUTSU DACHI
        • Je prépare mon blocage Uchi Uke avant mon déplacement
      • GEDAN BARAÏ en KIBA DACHI
        • Je prépare mon blocage Gedan Baraï avant mon déplacement, je déplace le pied avant pour passer du Kokutsu au Kiba Dachi
      • bras arrière HAÏTO JODAN
        • Je re-déplace le pied avant pour passer en Zenkutsu et je passe la hanche pour frapper Aïto
    • En reculant d’un pas :
      • SOTO UKE bras avant en FUDO DACHI
        • Je prépare mon blocage Soto Uke avant mon déplacement
      • Sur place URAKEN UCHI bras avant en FUDO DACHI
        • Je garde le Hikité placé à la hanche
      • Sur place frapper bras arrière HAÏTO JODAN en ZENKUTSU DACHI.
        • Je passe la hanche pour frapper Haïto, la main qui frappe est ouverte, la main du Hikité est fermée
  • 3ème aller et retour
    • En avançant d’un pas,
      • MAE GERI jambe arrière poser devant
        • Je change de garde pendant mon coup de pied Mae Geri pour anticiper le Gyaku Zuki
      • Sur place GYAKU TSUKI JODAN
        • Attention le 1er coup de poing est Jodan (On a l’habitude de frapper le 1er Zuki Jodan)
      • Sur place KIZAMI TSUKI CHUDAN
        • Le 2ème coup de poing est Chudan
    • En reculant d’un pas,
      • SHUTO UKE en KOKUTSU DACHI
      • Sur place JODAN AGE UKE en NEKKO ASHI DACHI
      • Sur place GYAKY TSUKI en ZENKUTSU DACHI

Les conseils du professeur :

  • Lorsque le jury vous demande de vous mettre en garde, faites le en avançant le pied gauche et non en reculant le pied droit. Généralement on se met en garde en Gedan Baraï Kamae, cette prise de garde doit être tonique afin de montrer votre détermination.
  • Vous devrez être convaincant dès la première technique ou le premier enchaînement demandé, lorsque le jury vous énonce la technique a exécuter, visualisez mentalement la technique sur la bonne position avec le déplacement souhaité ; vous devez visualiser mentalement la scène avec une caméra extérieur mais aussi avec votre caméra intérieur.
  • Technique – Kime – Vitesse : Travailler chaque technique l’une après l’autre en respectant les positions demandées. La technique et la beauté du geste doivent rester votre priorité, vous devez trouver le juste équilibre entre, pureté de la technique, Kime, vitesse.