Le Karaté – Une arme pour vous aider à lutter contre le Burn-Out

KARATÉ SANTÉ

Fort de mon expérience dans l’enseignement en cours particulier de Karate depuis plus de 20 ans, force est de constater que la pratique du Karaté permet chez des personnes souffrant d’un cancer ou post cancer permet de retrouver une énergie vitale, de lutter contre les tensions, les angoisses et la dépression d’où un accroissement notable de sentiments d’autonomie et de confiance en soi.

J’ai pu constater également, résultats à l’appui, les bienfaits liés à la pratique du Karaté chez les personnes souffrant de Burn-Out ou post burn-out.

Cours de Karaté et santé :

Les études scientifiques les plus sérieuses (Voir les deux ouvrages de David SERVAN-SCHREIBER « guérir », « anticancer ») font figurer le karaté au rang des activités les plus efficaces en terme de prévention de maladies graves telles que le cancer ainsi qu’en terme d’ aide active à la récupération.

La dépense énergétique singulière que génère le karaté a des effets démontrés sur le métabolisme, l’activité de facteurs anticancéreux, la cohérence cardiaque.

Karaté et art de vivre :

  • Confiance psychologique en ses capacités
  • Voie d’épanouissement dans les rapports personnels et professionnels.
  • Travail sur soi et sur des valeurs humaines : transmission, enseignement, combat et engagement, principes de courtoisie et de réciprocité, sérénité et clarté dans les échanges

LE KARATÉ ; UNE ARME POUR VOUS AIDER À LUTTER CONTRE LE BURN-OUT !!!

burn out 3Le burn-out est le résultat de l’accumulation continue de stress.
Il représente l’épuisement de nos ressources physiques, mentales et émotionnelles.
Il s’installe progressivement, même s’il peut donner l’impression de survenir d’un coup.

Le burn-out est un processus qui s’installe progressivement chez des travailleurs qui sont soumis de manière prolongée à du stress qu’ils ne contrôlent pas. Il serait la résultante d’un stress chronique dans le travail, sans que la tension chez la personne ne puisse véritablement se relâcher. Cet état d’épuisement progressif des ressources peut mettre beaucoup de temps à se développer (des mois, voire des années)… ce qui explique également qu’une longue période soit parfois nécessaire pour s’en rétablir.

Des formes multiples, une évolution par étapes

Il n’existe pas un seul type de burn-out. Les voies d’entrée dans celui-ci ainsi que les raisons qui peuvent l’expliquer sont nombreuses et peuvent varier d’une personne à l’autre. Il existe également différents niveaux d’intensité et de gravité.

burn out 4.jpegLe burn-out évolue par étapes et il est donc très important de réagir suffisamment rapidement pour ne pas évoluer vers un « burn-out complet » qui peut être très lourd de conséquence sur le plan physique et psychologique. Une personne qui présente des signes qui interpellent va voir ses difficultés s’accentuer et son état se dégrader si rien n’est mis en place pour l’aider : la fatigue se révèle au fur et à mesure de l’évolution du problème, lorsque l’épuisement émotionnel est trop fort ce sont les relations avec les autres qui vont devenir extrêmement difficiles jusqu’au risque d’aboutir à un dégoût complet de son travail et à une grave altération de la confiance en soi et en ses capacités.

Le burn out, aussi appelé épuisement professionnel, n’est pas un phénomène récent et touche plus 3,2 millions d’actifs rien qu’en France (soit plus de 12% de la population active), nombre qui ne cesse d’augmenter. C’est le psychiatre américain Herbert Freudenberger qui a mis un nom sur ce syndrome pour la première fois en 1974, dans un article Staff Burn-out ou il le définit comme une « brulure interne ». Il s’agit en effet d’une usure à petit feu que l’on subit au travail et qui peut avoir des conséquences catastrophiques si on ne réagit pas très vite.

Quelle est la cause du burn out ?

La première cause d’un burn-out n’est pas psychologique, mais physiologique. En effet, c’est le stress causé au travail qui est à l’origine du burn-out.

burn out 1.jpegLe manque de temps pour réaliser les tâches, les relations tendues avec les autres salariés ou encore la pénibilité des missions sont sources de tensions et de stress.

Sauf que le stress répétitif est très mauvais pour la santé et peut vite vous empoisonner la vie. La meilleure chose à faire reste donc de trouver un moyen pour éviter de sombrer dans le chao…

Le Karaté : un remède miracle ?

Saviez-vous que le karaté est l’un des meilleurs traitements contre le stress ? Donc qui dit karaté, dit moins de stress, dit pas de burn-out. L’équation est assez simple à comprendre finalement !

Photo 2 burn-out.jpg

Une activité physique telle que le karaté pratiquée à raison de 2 à 3 fois par semaine permet de réduire l’anxiété, y compris le stress au travail.

Pour les personnes introverties par exemple qui ont du mal à extérioriser leur colère et garde trop les petits problèmes en eux, les activités particulièrement physiques et exutoires comme le karaté sont les bienvenues !

%d blogueurs aiment cette page :