LES FICHES PÉDAGOGIQUES D’ÉRIC DELANNOY

Nom de la technique : GEDAN BARAÏ : Blocage avec mouvement de balayage vers le bas.
Type de la technique : Technique de défense
Traduction : Gedan bas et Baraï balayage, Gedan Baraï est un blocage en balayage vers le bas.
Niveau de difficulté : etoile


UTILISATION DU BLOCAGE GEDAN BARAÏ

icon-large-itunesconnect.pngGedan Baraï est un blocage utilisé pour bloquer les techniques d’attaque de niveau Chudan linéaire comme tous les ZUKI Chudan mais aussi les techniques de jambe Chudan comme Mae Geri. Gedan Baraï ne sera pas utilisé pour bloquer les techniques circulaires. Gedan Baraï peut également être utilisé pour se dégager d’une saisie au poignet. Comme pratiquement toutes les techniques de défense, le blocage Gedan Baraï pourra être utilisé également en technique d’attaque. Gedan Baraï peut être exécuté dans toutes les positions de combat (zenkustu dachi, kokutsu dachi, neko ashi dachi, fudo dachi, kiba dachi, shiko dachi, hangetsu dachi, sanchin dachi, moto dachi, kosa dachi) et bien sûr en position d’attente (debout). Elle peut être aussi associée à différents déplacements et esquives selon l’application.

Gedan Baraï est très certainement le premier blocage que vous allez apprendre, on le retrouve dès les premiers Kata, les 3 Taïkyoku puis Heian Shodan.

DÉCOMPOSITION ET DÉCOUVERTE DU BLOCAGE GEDAN BARAÏ

Pour effectuer un blocage Gedan Baraï avec le bras droit, procéder de la manière suivante :

Préparation ou armement du blocage Gedan Baraï :

Armement Gedan Barai.pngDe la position Hachiji Dachi, tendre le bras gauche devant en diagonale (Angle de 45° entre le bras et le corps), poing fermé, les doigts vers le sol.

En même temps, placer le poing droit fermé au niveau de votre oreille (ou de votre épaule) les doigts vers celle-ci.

Exécution du blocage Gedan Baraï :

Tirer le poing gauche et l’amener sur la hanche gauche, le poing est fermé, les doigts du poing dirigés vers le haut, on appel ce mouvement HIKITE.

En effectuant un mouvement circulaire de balayage devant le corps avec votre bras droit, venir le placer devant vous, tendu en diagonale vers le bas. (On peut imaginer glisser le bras droit sur le bras gauche qui viendra se placer en Hikite) Votre technique Gedan Baraï se terminera par une rotation du poignet amenant les doigts du poing venant de bloquer vers le sol.

LES DÉFAUTS :

Les épaules : Vos épaules se lèvent pendant la préparation de votre blocage, elles doivent restées basses pendant la préparation et l’exécution de Gedan Baraï.

Blocage trop haut : Votre bras exécutant le Gedan Baraï n’est pas dirigé vers le sol en fin de blocage, votre blocage perd de son efficacité car il ne pourra pas bloquer les techniques Chudan. Un bon moyen de corriger ce défaut est de placer systématiquement le poing de votre blocage au-dessus de votre genou avant à environ 15 cm.

Trop d’ouverture : Le bras qui vient de bloquer se retrouve sur l’extérieur, vous allez trop loin avec le balayage du bras diminuant ainsi votre défense. Votre bras exécutant le blocage ne doit pas dépasser votre hanche côté blocage.

PERFECTIONNER LE BLOCAGE GEDAN BARAÏ

Une fois que vous maîtriser ce blocage à gauche et à droite, sur place, en déplacement, sur des changements d’axe (Comme dans le premier kata Heian Shodan), vous pouvez maintenant rendre votre blocage plus efficace, pour cela, il va falloir ajouter à votre Gedan Baraï, de la puissance, de la force et de la vitesse.

UTILISATION DES HANCHES :

Une bonne forme de technique est la base, mais cela ne suffira pas à rendre Gedan Baraï efficace. Rechercher la technique parfaite est une étape primordiale et doit rester la base de votre apprentissage. La seconde étape consistera synchroniser un mouvement de rotation des hanches avec votre technique, cela est valable pour toutes les techniques de Karaté, d’attaque, de défense ainsi que sur les différentes positions.

Pour commencer à utiliser les hanches, engagez la hanche côté blocage. Pour un Gedan Baraï bras droit, la hanche droite va s’avancer et donc se retrouver devant la hanche gauche (Pour trouver les sensations Hanche-Blocage, commencer l’exercice en Hachiji Dachi). Une fois la technique de blocage Gedan Baraï assimilée, que le travail hanche-blocage est maîtrisé, vous pouvez maintenant passer au niveau supérieur.

DÉCONTRACTION ET GAINAGE MUSCULAIRE :

Exécuter une technique de Karaté en étant contracté, reviendrait à rouler en voiture avec le frein à main serré pendant toute la durée du trajet.

L’alternance décontraction – contraction –  gainage musculaire doit aussi faire parti de votre travail et doit faire parti de chacune de vos techniques et déplacements de Karaté. Ainsi vous allez améliorer la vitesse d’exécution du blocage et surtout améliorer l’efficacité de Gedan Baraï pour bloquer une attaque. Pendant la préparation et l’exécution du blocage, vous ne devez avoir aucune contraction musculaire, vous devez être complètement relâché, dans le cas contraire la vitesse de votre blocage serait ralentie par celle-ci. Par contre, à la fin de la technique, vous pouvez gainer la ceinture abdominale accompagnée d’une expiration brève.

TRAVAIL À DEUX BRAS :

On a souvent tendance à exécuter nos techniques en ne pensant qu’au bras exécutant la technique. Pour perfectionner votre blocage, ce qui est valable pour toutes les techniques, on va utiliser le bras qui revient à la hanche, le Hikite. On va imaginer attraper une poignée avec cette main et tirer en venant placer le poing à la hanche (Comme donner un coup de coude derrière), ce qui va augmenter considérablement la vitesse mais aussi l’efficacité de votre blocage. Vous devez mettre autant d’intensité, de vitesse et de force dans ce Hikite que dans le bras vous servant à bloquer.